Brows - Lashes - Lips
Votre spécialiste beauté du regard
 

Plutôt que de vous maquiller les sourcils chaque matin, pourquoi ne pas opter pour cette toute nouvelle technique de maquillage semi-permanent au résultat longue durée et surtout bluffant de naturel ?

On vous dit tout sur la technique microblading qui arrive en France après avoir conquis les Etats-Unis notamment.

 

Le microblading, c’est quoi ?

Issu d’une gestuelle asiatique ancestrale, le microblading, aussi appelée technique 6D, est un maquillage semi-permanent qui permet de restructurer un sourcil de manière « plus vraie que nature ». « il s’agit réellement d’une calligraphie des sourcils réalisée à l’aide d’un stylo métallique et de nano aiguilles réunies sur une même ligne qui forment une fine lame. Cela permet d’obtenir une réplique parfaite du sourcil naturel idéal en une heure de temps seulement. » Comment procède la technicienne ? Elle redessine le sourcil et comble les trous en traçant un trait ultra fin qui imite le poil à la perfection.  Effet naturel garanti dès la fin de la prestation ! Après la première séance, une séance de retouche est nécessaire environ trois semaines après pour fixer le travail de pigmentation et lui assurer une longue durée d’environ un an et demi.

Toutes les carnations sont concernées par cette méthode (si tu es blonde ou rousse, tu peux opter pour le microblading donc), c’est juste le pigment qui va changer (qu’il soit organique ou minéral).

 

                                                          --------------------------------------------------------------------------------------------

« On peut appeler cette technique la broderie du sourcil !

-------------------------------------------------------------------

 

Microblading : quelle durée ?

Contrairement au maquillage permanent qui peut parfois virer au rouge ou au bleu au fil des mois, le microblading est durable dans le temps et s’estompe tout en douceur au bout d’un an et demi environ. Cette technique consiste en effet à pigmenter les couches supérieures de l’épiderme à l’aide d’aiguilles. On se situe seulement à 0,2-0,3 mm sous l’épiderme alors que le dermographe électrique du maquillage semi-permanent va jusqu’à 0,5-0,8mm. Du coup, on n’abîme pas les capillaires, on ne touche pas les bulbes et on n’a pas de problème de repousse de poils.

Les résultats peuvent varier selon le type de peau : les peaux les plus épaisses bénéficient de meilleurs résultats par exemple.

 

Microblading et douleur : ça fait mal ?

Puisque les aiguilles pénètrent moins profondément sous la peau, elles touchent moins de terminaisons nerveuses et cela fait moins mal que le maquillage semi-permanent. De même on constate généralement moins de saignement. La cicatrisation n’en est que plus rapide. Pas de petites croûtes gênantes dans les jours qui suivent la prestation !

 

Combien de séances sont nécessaires pour obtenir un résultat final ?

Il suffit de 2 séances pour obtenir un résultat final (ce qui comprend une 1ère séance, puis une retouche après que le pigment ressorte).

Le processus de cicatrisation rejette jusqu’à 40% du pigment. De la lymphe se forme alors (au même titre qu’avec un tatouage) et entraîne avec elle des pigments, d’où l’utilité d’une 2ème séance .
To be nails institut © 2011
Créer un site avec WebSelf